Blog politiquement incorrect !

Blog politiquement incorrect !

L'actualité cachée de la CGT

La CGT, enfant chérie du Gouvernement socialiste et accessoirement son outil de propagande et de destruction de notre société mérite un peu de notre attention.

 

Il faut bien le faire vu que les médias, comme toujours pour cette gauche mafieuse, jette un voile pudique sur leurs "petites bêtises" ....

 

Alors depuis plus de 6 mois, les médias ne disent rien (dernier trimestre 2015), donc un petit rappel s'impose !

 

Hormis les manifs et la casse organisées –sur de son impunité- la CGT, premier fabriquant de chômeurs en France, responsable d'un nombre incroyable de faillites d'entreprises et j'en passe, fort de son trésor de guerre de plus d'1 milliard d'euros en actifs et de ses plus de 500 millions d'euros a aussi une activité judiciaire longue comme un jour sans fin !

 

Bref, la CGT c'est quoi ? Ben voilà avant d'aborder en partie le volet judiciaire, la CGT c'est aussi –en partie seulement- ça :

 

C'est ce syndicat en totale perte de vitesse qui prend la France en otage avec quelques centaines de rombiers complètement décérébrés, lobotomisés avec le QI d'une moule, enfin juste des brutes épaisses mais qui, avec la complicité de la gauche dans toutes ses composantes, dotée d'un pouvoir de destruction massif !

 

C'est aussi ce syndicat qui a détruit par ses grèves les ports de France, Marseille, Sète, Bordeaux, Dunkerque, laissant ainsi le champ libre aux ports étrangers, Belge, Allemands, Italiens etc. …

 

C'est encore ce syndicat qui a détruit le transport de fret SNCF et contribue ainsi peu à peu a couler l'entreprise qui ne pourra plus résister à la concurrence dès 2018 !

 

C'est aussi ce syndicat qui rackette les ports de Guadeloupe, de Martinique, mais aussi les industriels et les grandes entreprises en pillant les finances des CE –EDF, SNCF, RATP-AIR France etc.- et enfin la SNCM dont les membres à bords des navires assurant les liaisons Continent/Corse s'étaient emparés du commerce de bord et de ses bénéfices …. Ces exemples ne sont pas exhaustifs hélas !

 

Nous sommes bien loin des syndicats réformistes avec lesquels la Société se construit et doit se construire.

 

Voici des infos tenues secrètes ou pour le moins glissées sous le tapis par ce syndicat, la justice, les médias –on connaît le pouvoir de nuisance de la CGT du livre- mais aussi par le gouvernement qui a tant besoin de cette CGT !

 

Des peines d'emprisonnement de 2 mois à 18 mois avec sursis, des amendes de 4.000 à 75.000 euros, ont été prononcées en octobre 2015. Les Cégétistes et les communistes morflent !

 

Mais les copains-coquins journalistes ont étouffé l'affaire. Le 1er octobre dernier, la CGT, l’Humanité, le Parti communiste et sa nébuleuse opaque et corrompue ont été lourdement condamnés par le tribunal correctionnel de Paris.

 

Malversations, abus de confiance, recel, emplois fictifs, détournements de fonds, rien que ça !

 

Douze condamnations ont été prononcées dans les rangs communistes et syndicaux pour malversations, abus de confiance, recel, emplois fictifs, et détournements de plusieurs millions d'Euros. La liste est aussi longue  que pour un procès de la mafia.

 

Mais rien de rien dans les médias !

 

Des têtes sont tombées dans le panier de crabe aux escrocs communistes en col blanc, et ont été publiquement humiliées. Les journalistes ont pris soin de les taire.

 

Les voici :

 

- Jean Lavielle, ex président du Comité d'entreprise EDF, a écopé d’une  lourde condamnation : 18 mois d'emprisonnement avec sursis et 4 000 euros d'amende. Il était le principal accusé et présidait le Comité d'entreprise EDF, la CCAS, ou Caisse centrale d'activités sociales.

 

- Son ancien directeur général, Jean-Paul Blandino, en prend pour 8 mois de prison avec sursis.

 

- La sénatrice communiste Brigitte Gonthier-Maurin écope de 10 mois de prison avec sursis pour emploi fictif grassement rémunéré par le CE alors qu’elle travaillait pour la fédération du parti communiste des Hauts-de-Seine.

 

- Jacques Lefèvre, ex-président de l’IFOREP, 12 mois d'emprisonnement avec sursis.

 

- Jean-Paul Escoffier, ex-président de l’IFOREP, 12 mois d'emprisonnement avec sursis.

 

- Pascal Lazarre, ex-vice-président de la CCAS, 8 mois d'emprisonnement avec sursis.

 

- La CGT a été condamnée à 20 000 euros d’amende.

 

- La fédération des Mines et  de l’énergie CGT, 20 000 euros d’amende.

 

- L'IFOREP, qui a détourné plus d'un million d'Euros avec l'Humanité, condamnée à 75 000 euros d’amende.

 

- l'Humanité, condamnée à 75 000 euros d’amende aussi. (Bah, Hollande lui a fait un cadeau de près de 400 millions d'euros de dettes, comme à Médiapart d'ailleurs).

 

Au total, huit personnes et quatre organisations ont été condamnées.

 

Déjà, en juin 2015, l'audience avait duré trois semaines, «trois semaines de silences gênés des médias» ! Alors que ces affaires judiciaires que j'avais évoqué sur mes Blogs et site internet dès 2002, OUI vous avez bien lu, 2002 étaient déjà dénoncées !

 

«Trois semaines de silences gênés dans les grands médias audiovisuels et les principaux quotidiens» fait remarquer Jean Nouailhac dans le Point en précisant que «les quotidiens parisiens sont dépendants de la CGT pour être imprimés par le Syndicat du livre CGT» comme pour passer sous silence les connivences et liens idéologiques forts qui lient les uns aux autres.

 

Plus d'infos ICI !

 

Le comité d'entreprise EDF, par exemple, ou CCAS, détient plus d'un milliard d'Euros d'actifs (Placements immobiliers, châteaux, belles propriétés etc.) et un budget de 500 millions d'Euros par an (1% du chiffre d'affaires d'EDF/GDF, une véritable honte) sans aucune raison, et prélevés sur votre facture EDF sans parler de l'immense dette de cette entreprise, comme celle de la SNCF, véritable épée de Damoclès au-dessus de chaque contribuable français et leurs descendants !

 

Et ces grosses machines à sous, caisse noire du Parti communiste, sont entre les mains de la CGT, camarade !

 

Ainsi, tandis que les journalistes étalaient leur jouissance à évoquer l'affaire Bygmalion qui n'est encore que rumeurs contre des hommes de droite, ils ont observé un silence de mort sur les condamnations fermes et lourdes des voyous en cols blancs de la CGT, du Parti  communiste, du journal l'humanité, et du fournisseur d'argent sale, le «comité» d'entreprise EDF !

 

Le 31 juillet 2016



02/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres